cortexMisia

14 avril 2014

coeur jaune comme yuzu

IMG_4534

Posté par cortexmisia à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 avril 2014

prolifération

IMG_4506

Comme un organisme qui ne cesse de croître, de s'allonger, de s'élever, pénètre l'intérieur, envahit l'extérieur... Ou une manière de se réconcilier avec les fondamentaux des ballons gonflés, jeu de suspension, légèreté, couleur, formes, éclatement. L'invasion des fondateurs, Performance par les Fondateurs, Centre culturel suisse. 

Posté par cortexmisia à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2014

sortie d'écran

IMG_4493

Comme si Matisse était sorti de l'écran, et se regardait, choisir ses papiers découpés. Film pépite sur les artistes réalisé par Frédéric Rossif à la demande d'Henri Langlois qui aimait autant le cinéma que les artistes peintres. "Le musée imaginaire d'Henri Langlois" exposition orchestrée superbement par Dominique Païni, à la Cinémathèque, jusqu'au 3/08/2014 Pour les cinéphiles un régal  !

Posté par cortexmisia à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2014

Une tragédie annoncée

IMG_4469

Touche au sublime et à l'infini du temps. Générique "Le Mépris" Jean-Luc Godard  1963

Posté par cortexmisia à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2014

juste avant de dire

IMG_4463

"Tu veux du café?" la légèreté et le ton presque enjoué d'une phrase dans un film d'amour, mais grave. 

Hiroshima mon amour, film d'Alain Resnais, scénario et dialogues de Marguerite Duras.  1959

Posté par cortexmisia à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]



"expérience intime et personnelle de l'art"

IMG_4407

Elle est son unique sujet, sa seule matière première, quasiment que de l'autoportrait ! pourtant on ne s'ennuie jamais avec Esther Ferrer et on est même intrigué d'avoir à ce point envie de regarder celle qui nous fait face, jusqu'à la déformation, l'absurde, la disparition. Photo: autoportrait de la série  "Le livre des têtes" in  Métamorphose (ou L'Evolution) - son visage tout en haut du cône.à partir de 2005. Esther Ferrer "face B.Image/Autoportrait" MAC VAL jusqu'au 13 juillet    

Posté par cortexmisia à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2014

Objectif Censier Festival

IMG_4376

Il fallait voter pour le prix du Public... avant même de l'avoir vu, coché. Bien meilleur prix,  Lettre à Mr le Legislateur a eu le Grand Prix du Jury ! Bravo à toute l'équipe et sa réalisatrice :-)

Posté par cortexmisia à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2014

the light hours

IMG_4290

IMG_4301

IMG_4307

"Les heures de lumière" ou "les heures lumineuses" ou encore "la lumière des heures", - comment traduire ce qui est de l'ordre de la perception, - The light hours est le nom de l'installation de lumière et de son d'Haroon Mirza, présentée à la Villa Savoye... en hommages à ses Heures Claires. L'artiste a appréhendé l'espace de ce lieu iconique, les yeux bandés, se laissant seulement guider par les perceptions physiques, sensorielles, à l'écoute des vibrations de la maison, de ses sens en résonance. Le son de The Light hours naît de la lumière, ou la lumière crée le son. Les deux relations sont possibles.  L'énergie solaire est produite en système autonome par des capteurs solaires. Ce qui donne des installations très usuelles, panneaux solaires, leds, fils, diode, boitiers. Dotée de tels systèmes internes, la maison crée sa propre pulsation, ses rythmes de battements, variables, jamais les mêmes. La nuit, elle dort, ou sommeille et se réveille dès les premières lueurs. Experience de ce que font la lumière et l'espace et le temps. Installation initiée par la Lab'Bel, le laboratoire artistique du groupe Bel, A la villa Savoye, Poissy jusqu'au 29 juin. www.lab-bel.com, www.villa-savoye.monuments-nationaux.fr

Posté par cortexmisia à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2014

Flux

IMG_4271

c'est une ligne rouge lumineuse, une onde minimaliste, à l'opposé dans l'effet et la forme (!) de la massivité colossale de la statue qui l'a précédée à cet endroit, il n'empêche, cet éclair au flux tortueux est une ponctuation, une présence qui élève le regard. Sous le plus grand chapiteau du monde, Claude Lévêque, Pyramide du Louvre, se voit de l'extérieur. 

Posté par cortexmisia à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

patchwork, mosaïque, constellation 2

IMG_4226

IMG_4232

IMG_4241

IMG_4247

IMG_4249

Paris 1900, c'est déjà Camille Claudel qui pleure,  le regard franc et frontal d'une femme,  les portraits en photographie, la misère funambule, l'énergie enfourchée renversante.  

Posté par cortexmisia à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »