cortexMisia

13 septembre 2017

Les fondamentaux

IMG_8134

Je voudrais, moi aussi,  poser des questions. Et en poser à vous, et en poser à moi-même. Ce serait, ce serait du genre : qu'est ce que vous faites au juste, vous qui faites du cinéma? Et moi, qu'est ce que je fais au juste quand je fais ou quand j'espère faire, de la philosophie? Est-ce que l'on a quelque chose à se dire en fonction de cela?   Début de la conférence donnée par Gilles Deleuze "Qu'est-ce que l'acte de création?" à la Fémis, 17 mars 1987. Toujours aussi passionnant, toujours incroyablement vivant....

Posté par cortexmisia à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 août 2017

réalité cachée

21077457_1403197513110200_118341121139489636_n

J'aime bien les extensions dessinées de Karine Rougier, qui montrent une réalité cachée des choses. 

Posté par cortexmisia à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2017

final

 

face au temps

Posté par cortexmisia à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2017

Lettre corps

IMG_7418

Affiche en façade de lettres de l'Alphabet  corps de Paulona Olowska in L'exposition Art et Alphabet, Kunsthalle de Hambourg. 

Posté par cortexmisia à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

nature morte

IMG_7203

Première nature morte vue avec bière et brotchen !  Kunsthalle Hambourg

Posté par cortexmisia à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 août 2017

à défaut du rose

IMG_6567

Pierre Huyghe avait teint en rose la patte d'un chien lors de son exposition à Pompidou, apportant un courant d'étrangeté très particulier à la déambulation. Ici, le rose surgit d'une manière plus douce, plus flottante, mais le décor est une ruine, un chantier dans un aquarium...A Münster, PH a produit une oeuvre impressionnante, dans une ancienne patinoire, qui a été excavée, tournée en chantier, envergure d'un décor post déconstruction, dalles comme des tombes... les gradins sont vides, les spectateurs sont tous partis. Voletent pourtant des abeilles, autour de forme termites, des nouvelles ruches, vivier bruissant, oreille de la terre, activité en profondeur... After Alife Ahead titre impossible à traduire (après la vie devant) mais que l'on comprend quand même... Skulptur Projekte 2017 Münster 

Posté par cortexmisia à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2017

le droit de rêver

IMG_6490

ce soir, c'est soupe au pistou !!! On a bien le droit de rêver !! Merci Martine C  :-) 

Posté par cortexmisia à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

Il faut bien que le corps se soulève

IMG_6462

Petite version de Arch of Hysteria de Louise Bourgeois, On ne sait pas si le corps lévite ou s'il chute. Par contre aucun doute sur le genre, il s'agit bien d'un corps de femme. Exposition Inextricabilia, enchevêtrements magiques, La maison rouge 

Posté par cortexmisia à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2017

Eloge du risque

IMG_6099

Grande tristesse en apprenant la mort d'Anne Dufourmantelle. La première fois que j'ai eu l'occasion de l'entendre, c'était lors d'une table ronde. Immédiatement sa parole m'avait séduite, alors même que je ne savais pas qui elle était. Une manière originale et sensible de mettre face à face des concepts philosphiques et analytiques, pour parler de l'inconnu à l'oeuvre en nous.  D'aller vers le sentiment, la pulsion qui va nous rendre plus grand que nous sommes. Un être qui s'échange avec le temps... Puis je l'ai entendue sur France Culture,  je prends des notes   : Etre dans une zone où on ne sait rien. Moi perceptif plus large que la conscience. Le secret qui décide de nous. Le noyau, la brûlure centrale.... J'achète le livre "Eloge du risque", beaucoup de pages sont cornées, ça tricotait avec la vie et la mort, comme un envers endroit, un instant de retournement,  "l'instant de la décision est une folie" Soren Kierkegaard, et même la folie de mourir. Anne, soyez au-delà, dans la lumière de votre magnifique pensée. 

Posté par cortexmisia à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2017

geste premier

IMG_6174

Une installation vidéo qui n'avait jamais été montrée. Un matin à venir, 2004, du super 8 transféré. Claire Tabouret in Neptune exposition Le Creux de l'Enfer, Thiers.

Posté par cortexmisia à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]