chantal akerman

Elle marche sur la route, elle se retourne à un moment, un dernier regard, pour la caméra  (pour le spectateur?) Film qui a été fait peu de temps avant sa mort, comme elle avait fait le film avec sa mère, avant la mort de celle-ci. On revoit le plan final de No home movie, avec la commode, les deux passages de chaque côté... Dans le film documentaire "I don't belong anywhre" de Marianne Lambert, Chantal Akerman aura dit "Dès que tu cadres, il y a de la fiction" Et puis aussi "Il y a des choses que l'on ne montre pas." Son chagrin, son être déserté. Magnifique film...